Coaching en famille recomposée sur mesure

alt:"coaching en famille recomposée, thérapie pour famille recomposée."

Vous voulez concrètement savoir à quoi vous attendre lors d'un coaching en famille recomposée
Découvrez le coaching de Sylvie et Cédric réalisé en 7 séances:

- Comment sont-ils venus au coaching?
- Ce qui a été mis en place pour eux
- Leurs témoignages
- Le résultat et plan d'actions

Chaque coaching est adapté à votre situation. Chaque famille est différente. C'est l’écoute active et le ciblage de vos attentes qui me permettent de vous faire un programme adapté à votre famille recomposée.

alt: " je veux trouver une solution pour ma famille recomposée."

Le contexte de leur coaching en famille recomposée

alt:"séances de coaching en famille recomposée, comment gérér ses problèmes dans sa famille."

Trouver et définir ensemble l'objectif commun de la famille.

alt:"coaching de famille recomposée."

Témoignages de familles en coaching de famille recomposée.

alt:" le résultat du coaching en famille recomposée."

Mise en place des séances de coaching et les résultats obtenus.

Coach en famille recomposée, c'est quoi ?

alt:"famille recomposée heureuse, coach pour famille recomposée."

 

Mon rôle en tant que coach familial est d'être dans une écoute active et de vous accompagner étape par étape à faire le trie dans votre questionnement sur votre famille recomposée. Nous aborderons vos attentes, vos freins et vos doutes. Je vous invite à suivre le file d'actualité des familles recomposées. Des liens sur différents articles parus dans la presse spécialisée sont à votre disposition. Cela peut vous guider dans votre réflexion.

Je tiens à vous déculpabiliser des questions que vous pouvez vous poser :

  • Famille recomposée, je ne me sens pas chez moi!
  • Famille recomposée quand s'installer ensemble?
  • Comment arriver à une famille recomposée heureuse?
  • Je ne trouve pas ma place dans ma famille recomposée!
  • Quel est mon rôle de beau-père dans la famille recomposée?
  • Quel est mon rôle de belle-mère dans la famille recomposée?
  • Comment gérer le conflit dans ma famille recomposée?
  • Ai-je besoin d'une thérapie familiale?
  • Je n'y arrive pas avec mes beaux enfants, est-ce normal?


Nous pouvons discuter ensemble de votre parcours et de vos envies pour arriver à une famille recomposée heureuse.

Prendre rdv rapidement pour un coaching en famille recomposée par l'interface Résalib, l'annuaire des praticiens en médecines douces.

alt:"séparation, famille monoparentale."

Famille recomposée: je ne me sens pas chez moi

La thématique de la famille recomposée est très ciblée . Elle est au cœur de notre société.
Le coaching pour des familles recomposées va vous aider à retrouver un équilibre de vie où chacun pourra trouver sa juste place. Gagnez en sérénité et gagnez votre légitimité pas à pas !

Après une rupture, tout le monde se retrouve désorienté. La personne qui a pris la décision, celle qui subit la rupture et aussi les enfants. Les repères sont complètements différents pour les parents comme pour les enfants. L’unité que vous aviez construit vole en éclat. Vous pouvez être face à de nombreuses questions.

Avant tout, vous devez recréer un équilibre avec cette nouvelle unité, que ce soit avec un ou plusieurs enfants. Vous avez tous besoin de sécurité et il faut redessiner un  nouveau cadre.
En tant que coach de famille recomposée, je vous accompagne à chaque étape de votre parcours:

  • Avant la séparation
  • Au moment de la séparation
  • Pendant votre reconstruction avec vos enfants
  • Pendant votre reconstruction sentimentale
  • Avant de réunir les deux familles
  • Après cette réunification


Le coaching familial vous accompagne dans la gestion de vos émotions et à prendre le recul suffisant pour que vous preniez les bonnes décisions. 

Nous travaillerons sur vos priorités à chaque étape qui correspondent à vos valeurs et vos besoins du moment. 

Famille recomposée: quand s'installer ensemble?

Nous avons tous des exemples autour de nous de familles recomposées et leurs parcours sont tellement différents. Les adultes et enfants qui composent cette réunification arrivent avec des bagages différents. Cela peut être des blessures, un deuil, une éducation différente, des émotions encore trop présentes. 

Nous avons tendance à penser que tout le monde voit les choses de la même manière, que les familles fonctionnent toutes un peu pareil sauf que les attentes sur cette nouvelle vie sont différentes d’une personne à une autre. Un des parents peut s’attendre à prendre part à l’éducation des enfants de son conjoint alors que le partenaire ne le voit pas comme cela. Il ne souhaitera pas partager les responsabilités parentales. Le couple pense peut être bien faire en exerçant communément l’autorité parentale mais l’enfant souhaite seulement passer du temps avec ses beaux-parents sur les activités sportives. A ceci s’ajoutent les mythes et croyances que nous pouvons avoir sur les familles recomposées comme : les beaux-parents aiment difficilement les enfants qui ne sont pas les leurs, les adolescents s’adaptent plus facilement que les jeunes enfants… Ces préjugés faussent le discernement et peuvent conduire à des situations tendues au sein du foyer. Il y a tellement de facteurs à gérer que cela demande une bonne capacité d’adaptation de la part des adultes et des enfants qui vivent en famille recomposée.

Pour amorcer le changement et arriver à une famille recomposée heureuse, il faut y aller par étape : 

·         La communication est primordiale au sein du foyer : entre le couple et aussi entre parents/enfants. Avant de franchir le pas de la cohabitation, parlez régulièrement des besoins et envies de chacun pour ne brusquer personne.

·         S’entraider au sein du couple : bien se connaitre et construire de solide fondement. Il y a eu les fondements d’avant et il faut en reconstruire de nouveaux. Vos expériences passées peuvent vous aider à ne pas reproduire les mêmes choses ou au contraire inspirez-vous de ce qui a fonctionné.

·         Évoquer la parentalité et mettez-vous d’accord sur les rôles de chacun.

Ce sont déjà quelques pistes que vous pouvez mettre en œuvre. Je peux vous accompagner à plus de sérénité et travailler sur les étapes adaptées à votre situation. N’hésitez pas à me contacter, nous ferons un point ensemble. 

(Piste de réflexion JE développement, le 27.01)

alt:"famille recomposée quand habitez ensemble, famille recomposée cohabitation."
alt:"famille recomposée heureuse, famille recomposée conflit type, famille recomposée je ne me sens pas chez moi."

Quel est mon rôle de beaux parents dans ma famille recomposée ?

* Qu’est ce qu’une famille recomposée ?

Après une séparation, un divorce ou même un deuil, il est difficile de se reconstruire. Cela peut prendre beaucoup de temps.

Pour chaque personne, il est primordial de retrouver une stabilité émotionnelle. Cela vous permettra de reconstruire un nouveau chapitre de votre vie sur de bonnes bases.

 

Suivant les histoires et les âges de chacun, il est normal de rencontrer des personnes ayant déjà un vécu et des enfants. Selon l’Institut National d’Études Démographiques, « L’âge moyen de séparation diffère selon le type d’union. En moyenne, les personnes en union libre qui se séparent ont 34 ans. Celles qui dissolvent leur PACS ont 33 ans et les personnes qui divorcent ont en moyenne 43 ans.» 

 

Ce constat fait, vous comprendrez que vous serez certainement amené à devenir belle-mère ou beau-père dans une deuxième vie amoureuse. Une fois la stabilité amoureuse trouvée avec votre double, il viendra la décision de la famille recomposée

 

Il y a 2 types de familles recomposées : 

  • Celles dont le couple n’a pas d’enfants en commun. Il y a cependant des enfants de précédentes unions.
  • Celles qui envisageront d’avoir des enfants en commun.


Dans les 2 cas, il y aura beaucoup de paramètres à gérer. Cela peut être effrayant pour certain.e.s. C’est normal de se poser des questions comme : Comment devenir beaux-parents ? Suis-je prêt à devenir belle-mère ou beau-père ? suis-je prêt.e à ce que mon conjoint intervienne avec mes enfants? Pour ma famille recomposée, quand s’installer ensemble ?

 
* Comment construire son rôle de beau-père ou belle-mère ? 

Intervenir auprès de ses beaux enfants n’est pas une chose évidente.

Vous pourriez vous dire qu’être parent pourrait vous aider et que ce n’est pas plus compliqué ?! C’est quand même différent puisque la question de la légitimité vient à se poser. 

 

Dites-vous qu’on ne naît pas beau parent, on le devient ! 

Après tout, personne ne se lance dans la vie et ne fait des enfants dans l’optique d’un jour se séparer et être beau parent !

 

Cela peut paraitre évident mais si vous le pensez fréquemment cela vous enlèvera une sacrée pression. Si on le devient : on a le droit à l’erreur, de revenir en arrière, de recommencer, d’essayer encore… 

 

Lors d'une reconstruction familiale, il y a beaucoup de paramètres familiaux à gérer. Il faut tenir compte du vécu de chacun, de l'âge, des attentes familiales, des caractères...

C’est pourquoi le rôle de beaux parents finalement doit se construire petit à petit.

Voici 3 conseils sur le rôle de beaux parents

 

1- Dans une nouvelle sphère familiale, il faut comprendre le rôle de chacun, et voir la place que vous pourriez vous créer. J’insiste sur le mot “créer” car il n’y a pas de place à “prendre”.

 

2- Les enfants n’ont pas besoin d’un deuxième père ou mère. Votre rôle sera forcément différent avec tout le respect qu’ils vous doivent. 

 

3- La communication et la solidarité dans le couple doivent être primordiales. Chacun doit dire à l’autre ses attentes sur cette nouvelle vie familiale. L’un doit épauler l’autre dans une prise de décision. Il faut avoir les mêmes objectifs de vies pour éviter de trop grosses tensions.

 

* Les enfants restent la priorité pour une famille recomposée heureuse.

 

Les enfants ont connu une souffrance lors de la séparation. Si les adultes ont réussi à se reconstruire tant bien que mal et refaire leurs vies amoureuses, les enfants n’en sont pas au même stade. Il leurs faut plus de temps, il faut le respecter. 

Dans de nombreux cas, un enfant souhaitera pendant longtemps que ses 2 parents reviennent ensemble. Il faut accepter les réflexions ou réactions à ce sujet sans s’offusquer. C’est vous l’adulte, avec votre recul et votre force de l’âge. Les enfants sont plus vulnérables et agissent souvent sans filtre. Ils ne maitrisent pas leurs réactions face à leurs émotions. De temps en temps, ils veulent aussi provoquer et tester les réactions de leur entourage. C'est un moyen pour eux d'attirer l'attention.

 

Bien sûr les schémas familiaux sont si différents les uns les autres que cela peut vous faire écho ou non. Les enfants restent malgré tout, au centre de cette nouvelle sphère familiale avec vos règles de vie à respecter. Dans tous les cas pour une famille recomposée heureuse, le temps est votre meilleur allié. 


Comme je l’évoque dans une de mes premières pistes de réflexion sur le changement, c’est pas à pas qu’il faut amorcer le changement et accepter d’avancer petit à petit. Un coach familial vous accompagnera dans votre cheminement pour une famille recomposée heureuse
Nous pouvons évoquer votre situation et faire un point ensemble si vous le désirez.

(Piste de réflexion JE développement, le 21.04)

Pourquoi favoriser la communication avec ses enfants après une séparation ? 

alt:"communication avec ses enfants, communication difficile après une séparation."

La communication avec ses enfants est une partie importante de la parentalité. Les parents doivent être en mesure de communiquer efficacement avec leurs enfants. Cela les aide à se développer et à grandir de manière saine. 
 

Comment les enfants perçoivent-ils la séparation ? 

 
Bien souvent les enfants ne comprennent pas les raisons d'une séparation. Pour les protéger les parents se gardent de tout expliquer. Ce sont des histoires d'adultes et de couples. Il y a donc beaucoup de non-dit. Cela peut susciter de l'incompréhension, de la colère, de la frustration, de la confusion. Ils peuvent aussi se persuader de mauvaises choses.

Même si on ne peut pas tout leur dire, il faut en revanche les écouter et qu’ils fassent part de leurs émotions. Il faut qu’ils arrivent à exprimer ce qu’ils ressentent. Il faut les rassurer sur leurs appréhensions. 
Ils vont percevoir cette nouvelle situation comme bancale. En effet, le schéma de vie familiale qu'ils ont connu jusque-là est rompu. 
C’est comme si vous enleviez un pied d’une chaise. Cette nouvelle situation peut leur faire peur. Il faudra leur expliquer qu’une chaise peut avoir trois pieds. Si vous repositionnez correctement ces 3 pieds alors la chaise revient en équilibre. Sa stabilité sera retrouvée. 
Vous comprendrez l'importance de recréer une unité familiale avant toute chose. Cette étape, suivant les individus peut prendre du temps. 

Ce besoin de stabilité fait partie des besoins primaires. Vous avez peut-être entendu parler de la pyramide de Maslow. Après les besoins physiologiques, il y a le besoin de sécurité. Cette sécurité c'est à vous de leurs apporter. Cette sécurité passe par la communication. 
 

Conseils pour favoriser la communication après une séparation : 

 
La communication avec ses enfants est bien sûr importante que l’on soit séparé ou non. Les conseils qui suivent sont applicables à tous. Quand on a subi une souffrance, on est plus fragilisé. C'est pourquoi dans les situations de séparation, il faut redoubler de vigilance.
Voici les 5 conseils pour favoriser la communication et ouvrir au dialogue : 
 

1. Prenez le temps d'écouter vos enfants sans les interrompre. Cela leur montre que vous les respectez et que leur opinion est importante. 

 

2. Encouragez vos enfants à partager leurs pensées et leurs sentiments en posant des questions ouvertes. Cela peut aider à établir une communication plus profonde et les aider à se livrer. 

 

3. Évitez de critiquer ou de juger les ressentis de vos enfants. Essayez de les comprendre en gardant en tête qu’ils n’ont pas votre recul. 


4. Soyez honnête avec vos enfants, même si cela peut être difficile. Cela les aidera à vous faire confiance et à vous respecter. 

 

5. Soyez patient avec vos enfants. Ils peuvent avoir des difficultés à communiquer ou à exprimer leurs sentiments. Ils doivent trouver leurs propres mots. 

 

Comment faire quand la communication n’est pas innée ? 

 
Les enfants peuvent se créer des blocages. Par respect pour le deuxième parent, ils n’oseront pas dire ce qu’ils ont sur le cœur. Ils ne veulent pas blesser et comme ils n’ont pas toutes les informations, ils iront à tâtons. Les enfants sont de vraies éponges. Ils ressentent votre tristesse, votre colère, vos incertitudes. Par instinct, ils ne vont pas vouloir « enfoncer le clou » pour vous préserver.
 
Dans certaines situations, leurs réflexions et leurs sentiments peuvent vous renvoyer à vos craintes. Il est difficile alors de les écouter complètement. Si vous-même n’êtes pas très bavard.e en temps normal, la communication n’est donc pas forcement innée. Vous aurez du mal à instaurer un dialogue. Si déjà vous arrivez à appliquer un des cinq conseils, c'est déjà une victoire. Ce sera peut être plus que tout ce que vous avez entrepris jusqu'alors.

Si la communication vous fait défaut, nous pouvons la travailler ensemble. Avec des outils spécifiques, je vous donnerai les clefs pour débloquer les freins que vous vous êtes construits.

Améliorer votre communication avec vos enfants vous aidera à renforcer votre relation avec eux. Vous serez sur la voie de l'équilibre et la sérénité parentale. 

(Piste de réflexion JE développement, le 05.05)

 Comment se reconstruire après une rupture ? 

alt:"étapes reconstruction familiale, comment se reconstruire après une séparation, se reconstruire après une rupture".

 

La pyramide de Maslow décrit bien les besoins d’un individu. Tant que l’un des besoins n’est pas complété, assouvi, il est difficile de passer à l’autre et d’arriver en haut de la pyramide. 

J’ai réfléchi à une pyramide qui serait plutôt basée sur les étapes d’une reconstruction après une rupture. Tant que ces étapes ne sont pas passées, il est difficile d’arriver à un équilibre de vie.

J’évoque ici un équilibre de vie dans le cadre d’une famille recomposée. Vous pouvez bien entendu arriver à un équilibre de vie seul.e avec vos enfants et sans compagnon de route. 


Après une séparation, chacun essaye de prendre les meilleures décisions à l’instant T. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a, parfois avec de lourds bagages à transporter. Suivant les coachings que j’ai pu réaliser, j’ai constaté que si certaines étapes n’étaient pas passées, il y avait de fortes probabilités que des tensions apparaissent rapidement entre le couple et les enfants.
C’est dans ce sens que j’ai pensé cette pyramide avec les 5 étapes pour se reconstruire après une rupture

  • Être au clair avec ses émotions

Après une séparation et avant de pouvoir passer à autre chose, il faudra pouvoir digérer sa précédente histoire. Que vous soyez à l’origine de la rupture ou que vous la subissiez, il faut que vous soyez libéré du poids de vos émotions quelles qu’elles soient : tristesse, colère, soulagement, stress… C’est la phase d’acceptation. Lors d’une séparation, la personne qui quitte a déjà muri sa réflexion en amont et avant la personne quittée. C’est pourquoi les partenaires n’en sont pas au même stade. Pour un deuil, il y a également cette phase d’acceptation à avoir. Suivant chaque personne, le processus peut être plus ou moins long. 

  • Recréer une unité familiale: 

En consultant mes précédents articles, vous vous apercevrez que je parle souvent de reconstruire une unité avec ses enfants. Les repères des- uns et des- autres ont changé. En plus de vous concentrer sur votre propre reconstruction, il faudra veiller à consolider ce nouveau schéma familial avec une personne en moins. Vous êtes en garde alternée ? Il faudra prendre de nouvelles habitudes de vie. Les semaines avec enfants sont tout aussi importantes que les semaines sans enfants. Cela vous permettra à chaque fois de vous centrer sur l’essentiel et sur vos priorités. 

  • Scinder sa vie amoureuse de sa vie parentale:

Dans le cadre d’une nouvelle rencontre et dans l’excitation de ces bons moments retrouvés, il peut arriver que les présentations du nouveau.velle partenaire se fassent rapidement avec les enfants. Il peut y avoir plusieurs raisons. Vous vous dites que finalement vos enfants sont petits ou au contraire très grands. Cela va rassurer les enfants de vous voir à nouveau avec une personne. Vous n’aimez pas être seul.e … Vous voulez rapidement retrouver l’équilibre familial… Il se peut dans ces cas-là que vos enfants fassent un rejet du partenaire. Cela vous prendra beaucoup de temps pour aplanir les choses avec eux. Les enfants n’ont pas la même perception du temps que les adultes. Il vaut mieux que vous construisiez tranquillement votre nouvelle vie amoureuse. Profitez de ces moments rien que pour vous. Reconstruisez-vous personnellement en tant que Femme ou Homme avant de penser à la parentalité. 

 

  • Reconstruire peu à peu sa nouvelle vie: 

Une fois que vous serez sûr.e et que votre partenaire sera d’accord, vous pourrez commencer à parler à vos enfants. Il faudra susciter l’envie chez les enfants de découvrir cette nouvelle personne. Vous pouvez l’évoquer assez subtilement dans un premier temps. Laissez vos enfants vous poser des questions. Si c’est eux qui les posent, ils ne seront pas surpris par vos réponses. Soyez honnête à chaque question. Ils peuvent être très curieux. Même les enfants en bas-âge comprennent. Parlez-leur de votre rencontre avec des mots simples. Vous connaissez parfaitement vos enfants, vous trouverez les mots justes pour chacun. S’ils n’acceptent pas votre rencontre, posez-leur des questions sur leurs craintes et rassurez-les. Ainsi quand le moment viendra, vous pourrez faire les présentations et reconstruire votre nouvelle vie ensemble. Le temps est votre meilleur allié. Ne précipitez rien, ce ne sera que plus simple par la suite. 

  • Équilibre de vie:

Vous avez réussi à franchir toutes les étapes. Il peut toujours y avoir des hauts et des bas. Il y a beaucoup d’aléas dans le cas d’une famille recomposée. Malgré cela, vous trouvez que vous avez réussi votre pari et vous vous sentez bien, vous avez réussi votre vie de famille recomposée heureuse.

L’équilibre est cependant fragile. Il faut veiller à la stabilité à chaque instant. Le bonheur se cultive au quotidien. Rien n’est acquis complètement mais vous avez les clefs pour y arriver. 

Ces étapes sont importantes. Elles restent ma façon de voir les choses et ce que j’ai pu voir à travers les coachings en famille recomposée. Si vous n’arrivez pas à passer des paliers et que vous ne trouvez pas les clefs, l’énergie pour le faire, nous pouvons faire le point ensemble. 

Je vous accompagnerai à prendre du recul pour vous faire comprendre ce qui vous bloque et pour avancer vers le chemin de la sérénité. 

(Piste de réflexion JE développement, le 06/07/23)